La révision du schéma directeur cyclable

Le premier schéma directeur 

En juillet 2013, l’Agglomération a approuvé son premier schéma directeur cyclable. Autrement dit, un programme d’aménagements pour les vélos à l’échelle de son territoire.  

Depuis cette date, la longueur du réseau cyclable a augmenté de 27 % et a atteint 111 km, dont 25,6 km de pistes cyclables en site propre. L’effort a à la fois été porté sur les aménagements en site propre (axes Albi-Marssac, Albi-Saint-Juéry et le long de la rocade) et sur la voirie, avec la poursuite du déploiement de doubles-sens cyclables et de chaussées à voie centrale banalisée (chaucidou).

La révision du schéma directeur

Afin de poursuivre cet élan, les élus du Grand Albigeois ont décidé de réviser le schéma directeur cyclable pour les six années à venir. Cette révision permet la réalisation d’un diagnostic du réseau existant et des pratiques cyclables. Elle définit également les nouvelles orientations et actions d’aménagement pour la période 2022-2027. L’effort portera à la fois sur les liaisons entre les communes et au sein-même des communes.

Pour cette révision, l’Agglo a fait appel à un bureau d’études spécialisé dans les mobilités, la SCOP ITER, avec l’appui financier de l’ADEME et du Département du Tarn. Cette étude a intégré des phases de concertation. Notamment, la réalisation d’une enquête en ligne auprès d’usagers et d’ateliers de travail. L’étude a démarré au mois de février 2021. La phase de diagnostic s’est achevée en juin. L’élaboration du nouveau programme d’action est en cours et le nouveau schéma directeur cyclable devrait être prêt à l’automne. 

Le nouveau schéma directeur

Approuvé lors du conseil communautaire du 13 décembre 2021, le nouveau schéma directeur cyclable de l’Agglomération définit les priorités d’aménagement sur les périodes 2022-2027 et 2028-2033. 

Les grandes orientations 

Accélérer le déploiement du réseau cyclable

  • Créer un réseau magistral, c’est-à-dire des itinéraires cyclables le long desquels se concentrent potentiellement le plus grand nombre de déplacements à vélo. Des aménagements au maximum en site propre.
  • Proposer un réseau qui dessert tous les secteurs de l’agglomération en créant des continuités cyclables qui desservent l’ensemble des communes. Ce nouveau réseau déployé sera relié aux voies vertes et aux véloroutes départementales. 

Améliorer l’existant

  • Traiter les aménagements existants qui se révèlent mal adaptés ou pas assez dimensionnés, en améliorant la gestion de certains carrefours complexes. 
  • Améliorer la cohabitation entre les vélos et les autres usagers de la route, via une refonte des plans de circulation, une diminution des vitesses et du trafic motorisé en transit aux abords des lieux de vie (écoles, commerces, équipements publics). 

Le déploiement du nouveau schéma directeur cyclable devrait permettre, en 6 ans, de doubler le linéaire d’aménagements cyclables en site propre et d’augmenter de 40% les tronçons bénéficiant d’un marquage séparatif (bandes cyclables ou chaucidou). 

Votre navigateur est dépassé !

Mettez à jour votre navigateur pour voir ce site internet correctement. Mettre à jour mon navigateur

×