Grand Albigeois

 

J'éduque mon chat

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
Bien préparer sa venue, vivre en harmonie avec son chat. Qui est-il ? Que faut-il lui apprendre ? Cette rubrique vous donne tous les conseils utiles.

Qui est-il ?

Le chat est un félin territorial... Activités, comportement, vie sociale sont liés à l'espace qu'il occupe... Alors que la relation homme-chien est hiérarchique, la relation homme-chat est territoriale.

Ma check list

  • Une gamelle pour l'eau à volonté, propre et fraîche
  • Une gamelle pour la nourriture
  • Une litière, caisse ouverte ou fermée garnie de gravillons (litière minérale) disposée dans un en droit calme où l'animal se sent en sécurité
  • Des jouets

Les gamelles sont éloignées de la litière et cette dernière est nettoyée très régulièrement.

Notre conseil

Si vous adoptez un chat renseignez-vous sur son caractère. Certains ont des histoires compliquées et un goût très prononcé pour la liberté. Le chat peut développer des troubles anxieux voire dépressifs. Demandez conseil à votre vétérinaire.

Le chenil

8, rue Claude Bourgelat
Zone d'activité de Ranteil
81000 Albi

Tel : 05 63 38 38 24

Géolocaliser

Ouverture au public :
Du lundi au samedi de 14h à 18h30
Fermé les dimanches et jours fériés

Je m'installe avec mon chat !

Hé oui ! Voici ce que vous devez savoir, prévoir et faire. Comme ses cousins fauves sauvages, le chat définit différents champs territoriaux d'activités (alimentation, élimination, jeu, prédation), il peut partager ces aires avec d'autres congénères, un chien et des humains. En revanche, il partage difficilement ses espaces de repos où il s'isole pour dormir.

Ces différentes zones sont reliées entre elles par des voies de circulation. Elles sont ballisées par les différents marqueurs sensoriels dont dispose le chat ; celui-ci les dépose soignement toujours de façons identiques et aux mêmes endroits.

Un chaton séparé de sa mère entre 8 et 12 semaines deviendra un chat sociable, tolérant en présence d'autres congénères et d'autres espèces. Vous pouvez le manipuler, lui caresser le dessus de la tête, le dos ou le ventre dès 3 à 4 semaines. S'il tente de vous mordre, repoussez-le, éventuellement avec une tape du bout du doigt sur le nez, en le tenant par la peau du coup ou en lui grattant le ventre comme le ferait sa mère. Enfin, le jeu développe les sens du chat, contribue à sa socialisation en créant, avec lui, un lien d'attachement. Ainsi donc, les jeux avec des objets, balles, ponpons et autres grelots, sont très importants.

Les différents apprentissages

Pensez toujours, qu'un chaton comme un chat adulte devra, au début de votre cohabitation, découvrir son nouveau territoire. Laissez-lui un peu de temps, ne lui mettez pas la pression en le sollicitant trop, soyez rassurant et minimisez les incidents. (voir la rubrique "Je déménage"). Le chat a son propre caractère : indépendant, il ne faut ni le brusquer, ni le contraindre à faire certaines choses... Ne criez pas... Il n'est pas sourd ! Et vous ne ferez que l'effrayer... Comme sa mère, sans violence ni colère, soulevez le chaton par la peau du coup en lui disant "NON". Répétez cette opération aussi souvent que nécessaire et dès que l'animal est surpris en flagrant délit de mal faire.

La propreté : elle n'est généralement pas un problème le chaton apprenant très tôt de sa mère à être propre. Veillez surtout à ce que sa litière soit bien située et toujours propre. En cas de malpropreté "ne lui mettez pas le nez dedans". Ne nettoyez pas avec de l'eau de javel (cette odeur attire les chats) utilisez du vinaigre blanc dilué. Prenez l'animal et placez-le dans la litière. Et pensez à le récompenser quand il y va spontanément.

Les plantes : s'il gratte la terre de vos plantes vertes s'est qu'elles perturbent l'organisation de son territoire. Déplacez-les et cela règle en général le problème. S'il y fait ses besoins voir le point "Propreté" précité. Attention aux plantes toxiques en cas d'ingestion. Utilisez de l'eau poivrée en pulvérisation comme répulsif appliqué sur la plante et, si possible, placez les hors d'atteinte temporairement s'il s'agit d'un chaton...

Les marquages : pour délimiter son territoire le chat utilise plusieurs marqueurs qui sont les griffades, l'urine, les glandes faciales (marques apaisantes), les sacs anaux (marques d'alarme), le soussinet plantaires (réactions de peur). Le chat frotte sa tête contre vous ou des objets pour identifier leur appartenance à son territoire ; cela le rassure et le calme. Il faut donc éviter de déplacer sans cesse les meubles. Pour limiter les griffages aussi car les tapisseries avec des lignes verticales, les surports pendus (rideaux...), les éléments bien visibles (canapé) vont attirer le chat qui va vouloir marquer ces objet comme siens. Masquez-les autant que possible, utilisez le même répulsif maison que pour les plantes et surtout installez un griffoir en position verticale préalablement frotté avec une simple olive car cette odeur est irrésistible pour le chat !

La toilette : un chat se lèche beaucoup et avale des poils qu'il régurgite ensuite. Le brosser régulièrement est la meilleure prévention surtout si votre chat a le poil long. Vérifiez aussi ses oreilles ses yeux, ses dents. Attention si vous décidez de lui couper les griffes... Pour tous ces aspects pensez à demander conseil à votre vétérinaire.

Le portage : le chat aime en principe être pris dans les bras mais commencez cet apprentissage quand il sera en confiance. Une main sous le thorax, derrière les pattes avant, l'autre sous la partie postérieure, soulevez doucement et laissez l'animal se lover dans vos bras. S'il résiste, n'insistez pas et recommencez ultérieurement... Pour éviter coups de griffes et de dents enseignez aussi cette gestuelle aux enfants.


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Communauté d'Agglomération de l'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 06
Fax : 05 63 45 72 45

Parc François Mitterrand
81160 Saint-Juéry

Venir nous voir