Grand Albigeois

 

Je pars sans lui...

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
L'anxiété de la séparation, initier le détachement, lui apprendre la solitude... le mettre en pension en toute sérénité... Voici quelques conseils utiles...

Traduction...

Par des gémissements, aboiements, hurlements, destructions, déjections éparses et autres comportements parfois autodestructeurs (lèchages excessifs, mordillement des pattes ...), un animal exprime la profonde anxiété qu'il éprouve à vous voir partir ou simplement quitter la pièce.

Fausse bonne idée... Et bon conseil !

L'usage du collier anti-aboiement se révèle abusif et inutile si le chien exprime une détresse.

Un comportementaliste peut vous aider pour organiser le quotidien d'un chien qui ne sait pas gérer sa solitude.

Rappel

Pour mettre votre animal en pension, il doit être identifié et à jour de ses vaccins. Les documents justificatifs sont laissés à la personne ayant la garde temporaire de l'animal.

Le chenil

8, rue Claude Bourgelat
Zone d'activité de Ranteil
81000 Albi

Tel : 05 63 38 38 24

Géolocaliser

Ouverture au public :
Du lundi au samedi de 14h à 18h30
Fermé les dimanches et jours fériés

Initier l'absence...

Cette phase d'apprentissage suit le temps où l'animal a pris confiance en vous et trouvé progressivement sa place dans la hiérarche du groupe familial (voir le chapitre "Education")...

Quand vous êtes présent en journée, n'hésitez pas à vaquer à de courtes occupations, passer un coup de téléphone, aller aux toilettes, prendre une douche, déplacez vous... en maintenant l'animal dans une autre pièce... Ces périodes brèves sont peu indisposantes pour le voisinage et vous devez donc impérativement ignorer pleurs, aboiements et autres gémissements... Revenez vers le chiot seulement quand il est calmé ; réapparessez, mais sans lui préter attention... Surtout ne pas l'exciter comme s'il s'agissait d'un jeu !...

Petit à petit, rallongez ce temps passé ailleurs dans la maison, puis sortez pour de petites courses en conservant toujours une attitude neutre, au départ comme au retour, afin de banaliser ces étapes... Progressivement, l'animal se familiarise avec ces allées et venues calmes et constate qu'elles sont toujours suivies de retours normaux, c'est à dire sans effusions particulières.

Intéraction abusive... Danger !

Un chien préparé progressivement à rester seul apprend très vite à se passer de son maître et attendra tout simplement son retour. Aussi, pas de "chut !..." ni de "çà suffit !...", et inutile de punir ; vous devez simplement ignorer toute sollicitation, aboiement, couinement chaque fois que cela se produit... Le chien assimile alors le fait qu'il ne lui sera pas répondu et se calme.

Par ailleurs, sans abuser ni solliciter exagérément, vous devez être à l'initiative des caresses, jeux et échanges avec le chien. De ce fait, il apprend qu'il y a des temps pour chaque chose et vous éviterez qu'il ne soit en manque quand vous sous absentez. En effet, pour avoir un chien paisible, y compris quand il est seul, il faut éviter d'être constamment en intéraction avec lui quand vous êtes présent.

N'oubliez pas le point de vue canin. Si vous compensez votre humaine culpabilité, à le laisser seul de nombreuses heures, en le stimulant à outrance quand vous êtes là, vous allez nourrir chez votre chien un besoin de présence qui entraînera un vide incompréhensible tout aussi immence que brutal quand vous partirez.

Le mettre en pension...

Si votre chien a appris à se passer de vous et sait rester seul, vous n'aurez pas de difficulté à le mettre en pension... Néanmoins, voici quelques conseils utiles.

Ne mettez pas en pension un chien qui est en apprentissage, qui est en cours d'acquisition des savoirs ou n'a pas encore déterminé son statut hiérarchique au sein de la cellule familiale. Dans ce cas privilégiez sans hésitation nos conseils "Je pars avec lui..."

Prévoyez de l'amener visiter son lieu de vilégiature temporaire, qu'il fasse connaissance avec les lieux, les gens... Pensez à nos conseils de la rubrique "Mon animal déménage..."

Pour la première fois, la durée de pension sera courte : un week-end pas plus.

Par la suite vous pourrez le laisser progressivement plus longtemps, jusqu'à des périodes de plusieurs semaines le cas échéant (seconde maison)... Cela peut hélas être nécessaire dans certaines situations fortuites entrainant des impossibilités temporaires de garder son animal avec soi (hospitalisation, déménagement longue distance...)

Enfin, sachez qu'il y a un transfert de la responsabilité de l'animal vers le détenteur temporaire. Aussi, si vous laissez votre animal à la garde d'un voisin, d'un membre de votre famille ou de toute personne non professionnelle, prévoyez toutes les assurances nécessaires de part et d'autre. Et, la présente rubrique ainsi que nos conseils en matière d'identification, vaccination, déménagement et éducation vous seront des plus utiles.


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Communauté d'Agglomération de l'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 06
Fax : 05 63 45 72 45

Parc François Mitterrand
81160 Saint-Juéry

Venir nous voir