Grand Albigeois

 

Mon animal déménage

Diminuer la taille de la police (x-small).Augmenter la taille de la police (medium).Augmenter les contrastes en inversant les couleurs.La mise en forme courante correspond à celle par défaut.Ajouter aux favorisEnvoyer cette page à un amiImprimer ce document.
Déménager c'est toujours un peu une aventure pour nous... pour un animal aussi : nouveau cadre, nouveaux repères, nouveaux voisins !

Mon animal me fait la tête

Tout ce qui faisait ses repères et sécurisait votre animal est à reconstruire.

Il est donc normal qu'il vous colle plus, qu'il miaule parfois à fendre l'âme, qu'il gémisse en reniflant dans tous les coins, qu'il sursaute et aboie à un son, une odeur, que vous ne percevez même pas, qu'il grogne, se hérisse, feule, qu'il se cache ou reste cloîtré dans sa caisse de transport, qu'il refuse de manger, se laisse aller à des bêtises, des salissures... D'une manière ou d'une autre, il vous montre, non pas sa désapprobation, mais le fait qu'il est stressé, inquiet, dérouté, perdu.

Le chenil

8, rue Claude Bourgelat
Zone d'activité de Ranteil
81000 Albi

Tel : 05 63 38 38 24

Géolocaliser

Ouverture au public :
Du lundi au samedi de 14h à 18h30
Fermé les dimanches et jours fériés

Le point de vue de l'animal

Un animal ne réagit pas à son environnement comme un humain, il a ses propres repères, des notions de territoire bien spécifiques, il agit par association et son comportement répond à diverses formes de stimulations, que nous qualifions de rituels, qui rassurent et sécurisent l'animal au quotidien et tout au long de sa vie. Un déménagement sera toujours un bouleversement dans la vie de votre chien ou de votre chat.

Il va changer d'environnement proche et de cadre extérieur, perdant ainsi ses repères. Or chez l'animal ceux-ci font appel aux perceptions et réactions sensorielles et corporelles (odeurs, bruits, lumière, température, espace, contacts à la matière et aux matériaux...). Pour se souvenir et se rattacher à un cadre qu'il connait et le sécurise il lui reste vous, les autres membres de la famille le cas échéant, et ce qui a déménagé avec vous d'un lieu à l'autre. Mais, dans tous les cas, les codes et marques lui appartenant vont être perturbés du fait de nouvelles dispositions, de modifications, d'ajouts ou de retraits dans le nouveau lieu.

Que faire ?

Il vous incombe d'être attentif, patient et concilliant. Vous devez le rassurer en lui faisant découvrir son nouvel environnement, en lui permettant de le connaitre et de le reconnaitre, d'y aposer ses marques, codes et repères au gré des promenades et visites. Créez avec lui de nouvelles habitudes, de nouveaux temps partagés de jeux ou de repos, construisez avec lui un nouveau cadre de vie qu'il comprend et qui le sécurise... Enfin, présentez-lui et présentez-le à son nouveau voisinage et à vos nouveaux voisins et amis. Qu'il découvre et s'habitue aux bruits, odeurs et autres qui sont l'activité et l'identité du quartier et qu'il renoue avec des contacts, caresses, attentions et gâteries qui sont autant de rituels qui remplaceront peu à peu les anciens.

Le chat, plus autonome par nature, est moins dépendant de son maître. Aussi, il sera plus longtemps nostalgique du passé et fidèle à un ancien lieu de résidence. Ce sont surtout des histoires de chats, ayant parcouru des kilomètres sur plusieurs jours pour retourner à leur ancienne maison, qui sont relatées aux informations. Après un déménagement, il est conseillé de garder votre chat à l'intérieur du nouveau domicile aussi longtemps que possible pour qu'il en fasse progressivement son territoire principal sécurisé et qu'il ne soit pas tenté de s'en éloigner par la suite.

(voir aussi la rubrique "Education")


Partager cet article |
Communauté d'agglomération de l'Albigeois

Communauté d'Agglomération de l'Albigeois

Tél : 05 63 76 06 06
Fax : 05 63 45 72 45

Parc François Mitterrand
81160 Saint-Juéry

Venir nous voir